Les enfants en tutelle

Enfants en tutelle

Les enfants en tutelle

Pendre en charge des enfants que les familles malgaches nous confient sous l’autorité du Tribunal d’Instance d’Antananarivo est la fonction de base de l’ONG Zazakely – Enfants de Madagascar depuis sa création.

Notre but est de les sauver d’un destin tragique sans les éloigner de leurs familles. Nous les protégeons et les accompagnons afin que leur enfance et leur adolescence soit à la fois épanouies et constructives. Nous les amenons vers la résilience et, au travers d’une jeunesse respectée, nous leur procurons une chance d’avenir en les inscrivant dans de bons établissements scolaires. Nous veillons à leur évolution physique, affective, intellectuelle et culturelle. Entièrement laïque, nous laissons chacun d’entre eux pratiquer la religion de sa famille.

Les enfants en tutelle du Centre d’accueil Le Nid de Cigognes sont élevés dans le respect des Droits de l’Enfant définis par la Convention de 1989.

Dans toutes nos démarches, nous faisons le choix de la qualité plutôt que de la quantité. La prise en charge de fratries est favorisée dès que c’est possible. Les membres de leurs familles peuvent leur rendre visite selon leur volonté. Les jeunes élevés dans le Centre peuvent y séjourner et profiter du soutien de l’ONG jusqu’à l’aboutissement de leurs études ou de leurs formations.

Les conditions de placement des enfants

Les enfants en tutelle sont tous issus de familles si démunies qu’elles ne peuvent plus assumer leurs enfants sans les mettre en danger. Les demandes de placement émanent le plus souvent directement des parents ou de membres proches de la famille ou des chefs de quartiers, ou de médecins ou de religieux connaissant très bien la famille. Parfois, ces demandes émanent d’autres centres d’accueil qui estiment que le Nid de Cigognes est plus adapté aux besoins des certains enfants qui leur ont été confiés.

Avant toute prise en charge d’un enfant une enquête sociale est réalisée pour s’assurer qu’aucune autre démarche d’aide à la famille ne serait possible pour permettre éventuellement à l’enfant de rester avec les siens. Dans tous les cas c’est l’intérêt majeur de l’enfant qui est considéré.

Les dossiers de demandes de placement sont soumis au Tribunal d’Instance d’Antananarivo qui octroie les autorisations de Tutelle Provisoire à l’ONG. Ces tutelles sont à renouveler tous les deux ans.

Pour chaque enfant un référent de sa famille est choisi par le Tribunal (père, mère, grande sœur ou grand frère, grand-mère ou grand-père, tante ou oncle ….)

Les relations affectives avec la famille souche sont grandement favorisées. Les parents ou le référent peuvent à tout moment demander à récupérer leur enfant avec la permission du Tribunal d’Instance d’Antananarivo. L’enfant revient dans sa famille si toutes les conditions sont remplies pour assurer sa sécurité et son évolution.

Nounou et enfant

Une vraie vie de famille dans une vraie maison

Chaque maison est mise sous la responsabilité d’une « maman-nounou » qui occupe l’une des chambres qu’elle partage avec les bébés si besoin. Cette dame devient l’âme maternelle de la maison pour chacun des enfants. Elle fait partie de l’équipe éducative du Nid de Cigognes et partage au quotidien ses expériences avec les autres nourrices, l’assistance sociale et la directrice. Elle a la liberté de mettre en place des activités et d’instaurer une ambiance propre à la maison dont elle est responsable.

Dans chaque maison une des chambres est occupée par « les grands » qui poursuivent leurs études ou leurs formations. Ils sont les grands frères ou sœurs, ce qui apporte beaucoup aux autres enfants et à la vie de la maison. Ils sont des exemples mais aussi des soutiens à la « maman-nounou », en particulier durant les congés scolaires ou les week-ends.

Chaque maison abrite filles et garçons pour coller au maximum à l’image de la famille traditionnelle.

Les repas sont préparés dans la cuisine commune située dans le bâtiment central jouxtant une grande salle de restauration. Ainsi les « mamans-nounous » gagnent un temps précieux, tous les enfants bénéficient de la même alimentation. La prise des repas dans un même lieu renforce les liens des enfants de toutes les maisons confondues et apporte de vrais moments de convivialité.

Aide aux devoirs

La scolarisation, l’épanouissement culturel et sportif

Les enfants du Nid de Cigognes sont tous inscrits dans des établissements privés, d’expression française. Les plus jeunes fréquentent des établissements scolaires de la commune d’Ambatolampy Tsimahafotsy. Après le brevet ils continuent leurs études ou formations dans divers établissements d’Antananarivo, en fonction de leurs capacités et de leurs projets professionnels.

Auxiliaire de vie

Tout au long de leur scolarité les enfants sont soutenus dans leur progression et accompagnés pour les devoirs et les leçons. Ils sont regroupés par niveau, un adulte encadre chacun des groupes.

Les enfants handicapés sont inscrits dans des écoles spécialisées ou sont accompagnés par un auxiliaire de vie scolaire.

Tous les enfants recueillis dans le Nid de Cigognes portent des blessures profondes. Une des meilleures manières d’apaiser leur souffrance est de les aider à se réaliser eux-mêmes, à se dépasser, à se construire envers et contre tout. Leur participation active à des activités culturelles ou sportives de leur choix est un élément essentiel à leur marche vers la résilience et le bien-être.

La danse, le chant, la musique, la lecture, le basket, le foot, la piscine, les jeux de société font partie du quotidien des enfants.

Zo et Philo

Les projets personnalisés

Chaque enfant fait l’objet d’un Projet Personnalisé. Il se réalise sous la responsabilité de l’Assistante Sociale avec le concours de toute l’équipe éducative, l’enfant lui-même et sa famille.

Les principales rubriques sont : les documents officiels de l’enfant, son historique, sa santé au fil des années et sa progression scolaire ainsi que ses activités extrascolaires. Nous nous concentrons sur ses relations avec sa famille souche, la progression de sa personnalité, la qualité de ses relations avec ses pairs et les adultes, ses difficultés et ses succès, ses ambitions… Avec cet outil, tout est mis en œuvre afin de développer sa personnalité, de lui permettre d’atteindre une forme de résilience et de l’amener à poursuivre au maximum ses études ou sa formation professionnelle.

Ces Projets Personnalisés sont confidentiels et restent propriété de l’ONG après le départ du jeune en tutelle. Bien entendu, celui-ci peut en obtenir tout ou partie du double s’il le désire.

La réussite de l’intégration sociale et professionnelle de la plupart des jeunes élevés dans le Nid de Cigognes est un encouragement à poursuivre les méthodes menées par l’équipe éducative du Centre.

1 visiteur connecté - 13 visiteurs aujourd'hui - 23130 visite(s) au total